Allergie aux protéines du lait de vache FAQ

Lisez l'article ci-dessous pour en savoir plus sur l'allergie aux protéines du lait de vache chez les nourrissons. Si c’est la première fois que vous entendez parler de l’allergie aux protéines du lait de vache chez les nourrissons, vous avez sûrement bien des questions à propos de ce que cela signifie pour votre bébé maintenant et à l’avenir.

 

Votre pédiatre constitue la meilleure source d’information, mais d’ici à​ ce que vous lui parliez, voic​i quelques réponses générales à des questions fréquemment posées à propos de l’allergie aux protéines du lait de vache chez les nourrissons.

Qu’est-ce que l’allergie aux protéines du lait de vache?

Lorsqu’un germe, par exemple un virus de la grippe, pénètre dans le corps de votre bébé, le système immunitaire de ce dernier libère des substances chimiques, comme les histamines, pour le combattre. Cette réaction est un bon signe, car elle vise à protéger la santé de votre bébé. Cependant, il arrive parfois que le système immunitaire soit un peu trop sensible et qu’il s’attaque à des éléments qui ne représentent pas réellement un danger, notamment les protéines du lait de vache. Une fois que le système immunitaire de votre bébé a déterminé qu’une protéine du lait de vache représente une menace pour la santé, il continuera à la combattre chaque fois que votre bébé ingérera des produits à base de lait de vache, comme certaines préparations courantes pour nourrissons. Cette réponse se traduit par des réactions allergiques persistantes, comme des crises d’urticaire, des éruptions cutanées ainsi que des problèmes respiratoires et digestifs. Bien qu’il puisse être bouleversant d’apprendre que votre bébé ne peut consommer de produits laitiers, il y a de fortes chances que cela cesse d’être le cas plus tard. De fait, à l’âge scolaire, la plupart des enfants ne sont plus allergiques aux protéines du lait de vache1,2. Toutefois, vous devriez seulement intégrer des aliments comportant des protéines du lait de vache dans le régime alimentaire de votre bébé sous la supervision de son médecin.

1. Saarinen KM et al. J Allergy Clin Immunol. 2005; 116: 869–75. 2. Skripak JM et al. J Allergy Clin Immunol. 2007; 120: 1172–7.

Comment se manifeste une allergie aux protéines du lait de vache chez un nourrisson?

Le type de réactions et leur gravité varient d’un bébé à l’autre selon la sensibilité individuelle aux protéines du lait de vache. La plupart des bébés allergiques aux protéines du lait présentent des réactions légères à modérées (colique, reflux, diarrhée, constipation, gaz, éruption cutanée, toux chronique, écoulement nasal et respiration sifflante) quelques jours après l’ingestion de ces protéines. Les problèmes plus graves ont tendance à être plus évidents et peuvent se manifester dans les minutes ou les heures suivant l’exposition à un allergène alimentaire. Parmi ces problèmes, mentionnons les difficultés respiratoires, les saignements rectaux et l’anaphylaxie (douleur abdominale intense, respiration stridente, rythme cardiaque irrégulier et hypotension artérielle). Les bébés allergiques aux protéines du lait de vache peuvent aussi sembler irrités et en désarroi au moment de repas, mal dormir et avoir de la difficulté à gagner du poids. Il est important de consulter le médecin si la santé de votre bébé vous inquiète.

1. DeGreef E et al. World J Pediatr. 2012; 8(1): 19-24.

Est-il facile de déceler une allergie aux protéines du lait de vache chez un bébé?

Pas toujours. C’est pourquoi il est important de consulter votre pédiatre. Les réactions peuvent varier grandement selon la sensibilité de votre nourrisson aux protéines du lait de vache. Les bébés allergiques aux protéines du lait de vache peuvent présenter des coliques, des reflux et des éruptions cutanées. D’un autre côté, les bébés qui ne sont pas allergiques à ces protéines peuvent également présenter ces problèmes. Pour tout compliquer, les problèmes découlant d’une allergie aux protéines du lait de vache peuvent mettre des jours à apparaître après l’ingestion d’un produit laitier. Il peut donc être difficile d’établir un lien entre un produit laitier et les réactions de votre bébé.

Comment puis-je savoir si mon bébé est allergique aux protéines du lait de vache?

Si votre médecin soupçonne que votre bébé présente une allergie aux protéines du lait de vache, il vous demandera probablement d’éliminer les protéines du lait de vache du régime alimentaire de votre bébé afin de voir si les problèmes s’atténuent. Étant donné que des fragments de protéines du lait de vache peuvent passer de la mère à l’enfant par le lait maternel, les mères qui allaitent pourraient devoir éliminer les produits laitiers de leur régime alimentaire. Vous ne devriez toutefois pas cesser d’allaiter, car le lait maternel est ce qu’il y a de mieux pour votre bébé. Pour les nourrissons recevant une préparation, un régime d’exclusion comprend le passage à une préparation hypoallergénique, c’est-à-dire une préparation spécialement conçue pour ne pas causer de réactions allergiques chez les nourrissons qui sont allergiques aux protéines du lait de vache. Les préparations hypoallergéniques comprennent les préparations fortement hydrolysées (comme Nutramigen® A+® avec LGG®) et celles à base d’acides aminés (comme PURAMINO A+®).

De plus, le médecin pourrait recueillir les antécédents médicaux de votre bébé et procéder à un examen physique. Il pourrait demander que l’on effectue différents tests (comme des analyses de sang ou de selles, ou des tests d’allergie par piqûre épidermique). Votre bébé peut aussi être dirigé vers un allergologue ou un autre spécialiste, notamment un gastroentérologue ou une diététiste. Le médecin de votre bébé est la meilleure personne pour poser un diagnostic et traiter votre bébé.

Comment l'allergie aux protéines du lait de vache est-elle prise en charge chez les nourrissons?

Si votre médecin ou le pédiatre croit que votre nourrisson est allergique aux protéines du lait de vache, la première étape recommandée sera probablement l’élimination de ces protéines du régime alimentaire de votre nourrisson. Étant donné que des fragments de protéines du lait de vache peuvent passer de la mère à l’enfant par le lait maternel, les mères qui allaitent pourraient devoir éliminer les produits laitiers de leur régime alimentaire jusqu’à ce que leur bébé soit sevré. Ne cessez pas d’allaiter! Le lait maternel constitue l’aliment optimal pour votre bébé.

Les nourrissons recevant une préparation pourraient devoir passer à une préparation hypoallergénique, c’est-à-dire une préparation spécialement conçue pour ne pas causer de réactions allergiques chez les nourrissons qui sont allergiques aux protéines du lait de vache. La plupart des bébés allergiques aux protéines du lait de vache n’ont plus de problèmes lorsqu’ils consomment des préparations hypoallergéniques fortement hydrolysées. Les protéines du lait de vache dans ces préparations ont été fortement fractionnées ou hydrolysées en petits fragments, elles sont donc moins susceptibles de provoquer des réactions allergiques. Nutramigen® A+® avec LGG® est un exemple de préparation hypoallergénique fortement hydrolysée.

Dans de rares cas, certains nourrissons allergiques aux protéines du lait de vache ont des réactions graves. Ces nourrissons pourraient avoir besoin d’une préparation hypoallergénique composée d’acides aminés libres, les éléments constitutifs des protéines. PURAMINO A+® est un exemple de préparation à base d’acides aminés.

L’allergie aux protéines du lait de vache disparaît souvent lorsque l’enfant atteint l’âge scolaire1,2. Néanmoins, vous ne devriez pas réintroduire de produits laitiers dans le régime alimentaire de votre enfant sans le consentement de votre médecin et sous sa supervision.

1. Saarinen KM et al. J Allergy Clin Immunol. 2005; 116: 869–75. 2. Skripak JM et al. J Allergy Clin Immunol. 2007; 120: 1172–7.

Quelles sont les causes de l’allergie aux protéines du lait de vache?

Les spécialistes ne savent pas exactement pourquoi certains bébés deviennent allergiques aux protéines du lait de vache. Cette allergie apparaît souvent sans raison apparente au cours de la première année de vie du nourrisson. Voici ce que l’on sait : votre bébé présente un risque plus élevé de devenir allergique aux protéines du lait de vache s’il y a des antécédents familiaux d’allergies alimentaires, notamment aux protéines du lait de vache, au soya, aux œufs, au blé, aux arachides, aux noix et au poisson, ou bien des antécédents familiaux de rhume des foins, d’asthme ou d’eczéma.

Est-ce que l’allergie aux protéines du lait de vache est répandue?

 

Oui, de nombreux bébés sont allergiques aux protéines du lait de vache. Cette allergie est observée chez 2,2 à 2,8 % des nourrissons1-3.
1. Sicherer SH et al. J Allergy Clin Immunol . 2006; 117(Suppl 2): S470-5. 2. Schrander JJ et al. Eur J Pediatr. 1993; 152: 640-4. 3. Høst A et al. Pediatr Allergy Immunol . 2002; 13(Suppl 15): 23-8.

Est-ce que mon bébé sera allergique à d’autres aliments que les produits laitiers?

 

C’est possible. De nombreux bébés allergiques aux protéines du lait de vache sont également allergiques aux protéines de soya.

Est-ce que mon bébé sera toujours allergique aux protéines du lait de vache?

 

Probablement pas. De fait, à l’âge scolaire, la plupart des enfants ne sont plus allergiques aux protéines du lait de vache1,2. Vous ne devriez toutefois intégrer d’aliments comportant des protéines du lait de vache dans le régime alimentaire de votre bébé que sous la supervision d’un médecin.
1. Saarinen KM et al. J Allergy Clin Immunol. 2005; 116: 869–75. 2. Skripak JM et al. J Allergy Clin Immunol. 2007; 120: 1172–7.

Quelle est la différence entre une allergie aux protéines du lait de vache et une intolérance au lactose?

 

Une allergie aux protéines du lait de vache est une réponse du système immunitaire à des protéines du lait, par exemple la caséine et le lactosérum. L’intolérance au lactose est une réponse du système digestif à un sucre du lait appelé lactose. Les nourrissons qui présentent une intolérance au lactose ne produisent pas une enzyme requise pour digérer ce sucre. L’allergie aux protéines du lait de vache et l’intolérance au lactose ont toutefois quelques symptômes en commun, comme les gaz, la douleur abdominale et la diarrhée. En revanche, contrairement à l’allergie aux protéines du lait de vache, l’intolérance au lactose ne met pas en jeu le système immunitaire et ne provoque pas de réactions allergiques comme de l’urticaire, des éruptions cutanées, des difficultés respiratoires ou encore un écoulement nasal et une toux chroniques. Une autre différence importante est l’âge auquel ces problèmes apparaissent chez l’enfant. L’allergie aux protéines du lait de vache est plus répandue durant l’enfance, alors que l’intolérance au lactose est beaucoup plus fréquente chez les enfants de trois ans ou plus. Et malgré tout, cette intolérance est très rare.

Est-ce que je devrais consulter un spécialiste médical avec mon bébé?

 

Il est possible que votre médecin vous dirige vers un allergologue pédiatre ou un gastroentérologue pédiatre (un médecin qui se spécialise dans les problèmes digestifs des enfants). Étant donné que certains aliments transformés comme le pain, les céréales et les biscuits salés contiennent des ingrédients laitiers cachés, vous jugerez peut-être bon de consulter une diététiste avant de commencer à donner des aliments solides à votre bébé. Une diététiste peut vous aider à faire en sorte que votre bébé reçoive les nutriments nécessaires pour sa croissance et son développement, même s’il ne consomme pas de produits laitiers.

 

Comment puis-je commander la préparation Nutramigen® A+® avec LGG® ou PURAMINO A+®?

 

Vous pouvez vous procurer la préparation Nutramigen® A+® avec LGG® en magasin. Les préparations Nutramigen® A+® avec LGG® et PURAMINO A+® peuvent être achetées en ligne sur les sites de Specialty Food Shop et de London Drugs ou sur commande spéciale auprès de votre pharmacien.

Les préparations pour nourrissons Nutramigen® A+® avec LGG® et PURAMINO A+ pourraient être remboursées par votre régime provincial d’assurance médicaments. Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous êtes admissible au programme de médicaments Alberta Health and Wellness, au Programme de médicaments de l’Ontario, au Regie de l’assurance Maladie du Quebec ou au Saskatchewan Aids to Independent Living Program.

Quelle est la différence entre Nutramigen® A+® avec LGG® et PURAMINO A+®?

 

Les préparations pour nourrissons Nutramigen® A+® et PURAMINO A+® sont toutes deux des préparations hypoallergéniques qui contiennent de l'ADH, un type d’acide gras oméga 3 qui joue un rôle important dans le développement du cerveau de votre bébé. La préparation Nutramigen® A+®avec LGG® est éprouvée en clinique pour la prise en charge alimentaire des nourrissons allergiques aux protéines du lait de vache, notamment les nourrissons aux prises avec des coliques*.

La plupart des bébés allergiques aux protéines du lait de vache tolèrent bien une préparation fortement hydrolysée comme Nutramigen® A+® avec LGG®, mais dans certains cas graves, une préparation à base d’acides aminés (comme PURAMINO A+®) peut être recommandée.

Les préparations à base d’acides aminés sont composées d’acides aminés, les éléments constitutifs des protéines. Une préparation à base d’acides aminés comme PURAMINO A+® ne contient aucune protéine du lait de vache. La préparation PURAMINO A+® est scientifiquement conçue pour la prise en charge alimentaire efficace des nourrissons et des tout-petits atteints d’une forme grave d’allergie aux protéines du lait de vache ou d’allergies alimentaires multiples.

 

*Attribuables aux protéines du lait de vache

 

 

Les préparations Nutramigen® A+® avec LGG®et PURAMINO A+® sont-elles casher et halal?

Les préparations Nutramigen® A+® avec LGG® et PURAMINO A+® ne sont pas casher ni halal. Les protéines dans la préparation Nutramigen® A+® avec LGG® sont hydrolysées ou fractionnées au moyen d’un processus enzymatique utilisant une enzyme tirée du pancréas de porc. Le produit final ne contient qu’une infime quantité de cette enzyme. En fait, le porc représente un pourcentage non significatif de la préparation. La préparation PURAMINO A+® contient des ingrédients casher, mais n’est pas certifiée casher, car elle est fabriquée sur les mêmes lignes que celles de la préparation Nutramigen® A+® avec LGG®. Lorsqu’un nourrisson a besoin de la préparation Nutramigen® A+® avec LGG® ou PURAMINO A+® pour des raisons médicales, certains rabbins font une exception et permettent l’utilisation de ce produit.

Pourquoi les préparations hypoallergéniques fortement hydrolysées ont-elles une odeur et un goût particuliers?

La préparation Nutramigen® A+® avec LGG® a une odeur et un goût particuliers en raison des protéines spéciales qui rendent la préparation efficace pour la prise en charge alimentaire des bébés allergiques aux protéines du lait de vache.

Puisque les papilles gustatives de votre nourrisson prennent du temps à se former au cours des premiers mois de la vie, nous ne croyons pas qu’il refusera Nutramigen® A+® avec LGG® en raison de son goût seulement. Les jeunes bébés ont tendance à accepter la préparation, mais certains (particulièrement les bébés plus âgés) auront besoin de 3 à 5 jours pour s’habituer à son goût particulier. S’il s’agit de la première expérience de votre bébé avec le produit, continuez de lui en offrir le plus possible pendant plusieurs jours. Parfois, le fait d’offrir de petits repas fréquents facilite l’adaptation.

N’oubliez pas que les bébés allergiques aux protéines du lait de vache consomment – et apprécient – la préparation Nutramigen® depuis plus de 70 ans. Les papilles gustatives de votre bébé sont plus réceptives aux nouvelles saveurs que les vôtres. De fait, une étude1 a révélé qu’après avoir été nourris pendant sept mois avec la préparation Nutramigen® A+® avec LGG®, la plupart des bébés préféraient son goût à celui des préparations courantes.

Est-ce que les préparations Nutramigen® A+® avec LGG® et PURAMINO A+® sont aussi complètes sur le plan nutritionnel que les préparations courantes pour nourrissons?

Les préparations Nutramigen® A+® avec LGG® et PURAMINO A+® contiennent toutes deux les vitamines et les nutriments essentiels dont les nourrissons ont besoin pour une croissance et un développement en santé. Elles contiennent également de l’ADH, un type d’acide gras oméga 3 qui joue un rôle important dans le développement du cerveau d’un bébé.

 

 

Les préparations Nutramigen® A+® avec LGG® et PURAMINO A+® contiennent de l’huile de soya. Est-ce qu’elle peut déclencher une réaction allergique si mon bébé est allergique aux protéines du lait de vache?

Les protéines sont les composants alimentaires qui déclenchent les réactions allergiques. Les préparations Nutramigen® A+® avec LGG® et PURAMINO A+® contiennent de l’huile de soya, mais pas de protéines de soya. L’huile de soya est purifiée, raffinée et hypoallergénique. Elle ne devrait donc pas provoquer de réaction allergique. Toutefois, pour toute préoccupation, veuillez communiquer avec le médecin de votre bébé.

 

Puis-je utiliser une préparation partiellement hydrolysée si mon bébé est allergique aux protéines du lait de vache?

Une préparation partiellement hydrolysée est très différente d’une préparation fortement hydrolysée. De nombreux bébés allergiques aux protéines du lait de vache vont tout de même manifester des réactions allergiques lorsqu’ils sont nourris avec une préparation partiellement hydrolysée. Par conséquent, l’American Academy of Pediatrics ne recommande pas l’utilisation d’une préparation partiellement hydrolysée pour les bébés allergiques aux protéines du lait de vache.

Puis-je utiliser une préparation à base de soya si mon bébé est allergique aux protéines du lait de vache?

De nombreux bébés allergiques aux protéines du lait de vache peuvent aussi être allergiques aux protéines de soya. Par conséquent, des organismes d’experts tels que la Société canadienne de pédiatrie et l’American Academy of Pediatrics ne recommandent pas l’utilisation d’une préparation à base de soya pour les bébés allergiques aux protéines du lait de vache.

Pourquoi les préparations Nutramigen® A+® avec LGG® et PURAMINO A+® coûtent-elles plus cher que les préparations courantes pour nourrissons?

Le processus scientifique nécessaire pour rendre les préparations sécuritaires et hypoallergéniques pour les nourrissons allergiques aux protéines du lait de vache est long et coûteux. De plus, les préparations Nutramigen® A+® avec LGG® et PURAMINO A+® font continuellement l’objet d’une surveillance et d’études afin que leur potentiel de causer des symptômes d’allergie aux protéines du lait de vache demeure faible, sans diminution de leur valeur nutritionnelle. Ces mesures augmentent les coûts.
Les préparations pour nourrissons Nutramigen® A+® avec LGG® et PURAMINO A+® pourraient être remboursées par votre régime provincial d’assurance médicaments. Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous êtes admissible au programme de médicaments Alberta Health and Wellness, au Programme de médicaments de l’Ontario, au Regie de l’assurance Maladie du Quebec ou au Saskatchewan Aids to Independent Living Program.

 

Jusqu’à quel âge mon bébé peut-il utiliser la préparation PURAMINO A+®?

La préparation PURAMINO A+® n’est pas seulement pour les nouveau-nés. Il n’est pas nécessaire de changer de préparation si votre bébé consomme PURAMINO A+®, car celle-ci peut être utilisée comme seule source alimentaire jusqu’à l’âge de 6 mois et comme principale source alimentaire jusqu’à l’âge de 2 ans. Vous devriez continuer à donner la préparation hypoallergénique PURAMINO A+® à votre bébé aussi longtemps que votre médecin le recommande. Vous ne devriez commencer à donner des aliments contenant des protéines du lait de vache à votre bébé que sous la supervision d’un médecin.

Est-ce que les selles de mon bébé changeront si je le fais passer à une préparation hypoallergénique?

Il n’est pas rare que les selles d’un nourrisson varient d’un jour à l’autre (et même à chaque changement de couche). Par contre, les changements de couleur peuvent être plus apparents si votre bébé change de préparation, notamment s’il passe à une préparation hypoallergénique comme Nutramigen® A+® avec LGG® ou PURAMINO A+®. En général, les selles qui ont la couleur de la terre (jaune, vert, brun ou brun clair) sont normales. Communiquez avec votre médecin si elles sont blanches, rouges ou noires.