Vous pensez utiliser une préparation ou compléter le lait maternel à l’aide d’une préparation, mais vous êtes inquiète de l’effet que cela aura sur votre bébé ? Les informations suivantes vous aideront à prendre une décision.

Lorsqu’il est question d’allaitement et de préparation pour nourrissons, les opinions sont nombreuses, vous le savez. Alors, comment y voir clair entre l’information et la désinformation ? Commencez par lire sur le sujet et validez ensuite l’information dont vous disposez avec votre médecin. Peu importe le choix que vous ferez, vous vous sentirez mieux s’il s’appuie sur des faits et non sur des inquiétudes.

LE SAVIEZ-VOUS ?
Une mère sur trois utilise une combinaison de préparation et de lait maternel pour nourrir son bébé.

Saviez-vous que pendant les trois premiers mois après la naissance, près d'une maman sur trois nourrit son bébé en alternant préparation et lait maternel ?

LE SAVIEZ-VOUS ?
Le fait d’offrir un supplément nutritif à votre bébé en lui donnant une préparation pour nourrisson ne nuira probablement pas votre production de lait maternel.

Il y a peu de chances que votre production de lait maternel soit affectée si vous offrez à votre nourrisson un supplément nutritif sous forme de préparation.

LE SAVIEZ-VOUS ?
La préparation pour nourisson est une bonne alternative afin d'offrir une alimentation complète à votre bébé.

La préparation pour bébé constitue une alimentation complète.

LE SAVIEZ-VOUS ?
La tétée est l’un des meilleurs moments pour renforcer le lien affectif entre votre bébé et vous.

Vous pouvez renforcer le lien affectif entre votre bébé et vous, même si vous le nourrissez avec une préparation.

LE SAVIEZ-VOUS ?
Une préparation pour nourrisson approuvée par un médecin peut vous aider à gérer d'éventuels problèmes d'allaitement.

Plusieurs médecins approuvent l'alimentation avec préparations.

 

Réalité : Près d’une maman sur trois nourrit son bébé en combinant lait maternel et préparation pour nourrissons, à un certain moment au cours des trois premiers mois.

La Société canadienne de pédiatrie, les diététistes du Canada, le Comité canadien pour l’allaitement et Santé Canada recommandent tous l’allaitement exclusif pour les six premiers mois de vie d’un enfant. L’allaitement est la norme nutritionnelle pour les nourrissons. Sachez toutefois que si vous choisissez de compléter l’alimentation de votre bébé avec une préparation, vous n’êtes pas seule. Chaque duo maman-bébé est unique, chaque situation aussi et la décision concernant l’alimentation est tout à fait personnelle. Plusieurs raisons amènent les nouvelles mamans à compléter le lait maternel à l’aide d’une préparation : la nécessité d’un apport nutritionnel supplémentaire, le partage des tâches liées à l’alimentation, une façon de faciliter le retour au travail, etc.

Réalité : Il est peu probable que votre production de lait maternel cesse si vous complétez avec une préparation.

Il est vrai que plus vous allaitez, plus votre corps produit de lait maternel. Par contre, ajouter un peu de préparation à l’alimentation de votre bébé ne fera pas disparaître votre lait. Lorsque vous remplacez une partie de ce que votre bébé consomme en lait maternel par une préparation, votre production de lait s’ajuste en conséquence. Vous pouvez d’abord offrir le sein et compléter ensuite avec la préparation. Vous pouvez aussi remplacer une séance d’allaitement par un biberon la nuit ou lorsque vous êtes absente. L’utilisation d’un tire-lait peut également faire partie de votre plan d’alimentation.

Réalité : La préparation fournit un apport nutritionnel complet.

Les préparations d’aujourd’hui se rapprochent plus que jamais du lait maternel. Les préparations offrent les nutriments, tels que la vitamine D, dont les bébés allaités pourraient avoir besoin sous forme de suppléments. Tout comme le lait maternel, la préparation peut aussi contenir de l’ADH, un acide gras oméga-3 et un composant important du cerveau. C’est bon de le savoir, parce que l’ADH favorise le développement rapide du cerveau de votre bébé.

Réalité : Vous pouvez toujours nouer des liens avec votre bébé si vous utilisez une préparation.

Vous le savez, le moment de la tétée est important pour nouer des liens. Même si vous donnez une préparation à votre bébé, vous le prenez dans vos bras, et il sait que vous l’aimez et le nourrissez. Alors, si le fait d’utiliser une préparation pour compléter l’allaitement ou pour nourrir votre bébé diminue votre niveau de stress, apaise votre inquiétude à propos de sa croissance ou de votre retour au travail, c’est un avantage. Et cela aura un effet bénéfique sur votre capacité à répondre aux besoins de votre bébé et sur l’amour que vous lui portez. De plus, lorsque votre conjoint ou les grands-parents nourrissent bébé, cela renforce ses liens avec ces personnes.

Réalité : Certains médecins encouragent l’alimentation à l’aide d’une préparation.

Les médecins savent que certaines embûches peuvent surgir et rendre l’allaitement exclusif difficile. On retrouve parmi ceux-ci : les problèmes de santé de la maman (tels qu’un accouchement difficile ou une dépression post-partum), les difficultés avec la production de lait et les problèmes de santé chez le nourrisson (qui rendent l’allaitement difficile ou nuisent au gain de poids). Lorsque vous rencontrez des difficultés avec l’alimentation, il est toujours bon d’en discuter avec votre professionnel de la santé. Les experts ont vu toutes sortes de situations, et finalement, ils partagent le même objectif que vous, peu importe le moyen : un bébé heureux et en santé. Votre professionnel de la santé et vous saurez ce qui est le mieux pour vous et votre bébé au moment propice. Et c’est tout ce qui importe.