Image 01

Il n'est pas rare que les bébés régurgitent occasionnellement pendant que leur système digestif se développe. Si vous remarquez que votre bébé régurgite, il n'y a probablement pas lieu de vous inquiéter. Il s'agit rarement d'un problème médical grave.

Il n’est pas rare que les bébés régurgitent occasionnellement pendant que leur système digestif se développe. Si vous remarquez que votre bébé régurgite, il n’y a probablement pas lieu de vous inquiéter. Il s’agit rarement d’un problème médical grave. En fait, on dit souvent qu’un bébé qui a beaucoup de régurgitations mais ne manifeste pas de douleur et semble bien se porter est un joyeux bébé régurgiteur

La régurgitation est-elle fréquente chez les bébés?

Le reflux du nourrisson, aussi appelé régurgitation ou reflux gastro-œsophagien (RGO), est très fréquent chez les bébés en bonne santé. En fait, plus de la moitié de tous les bébés régurgitent au cours des trois premiers mois de leur vie. Le reflux apparaît généralement pendant les premières semaines de vie, a tendance à atteindre son maximum entre les âges de 1 et 4 mois, puis disparaît chez la plupart des bébés vers l’âge de 12 mois.

Pourquoi les bébés régurgitent-ils?

Le reflux du bébé correspond à une remontée du contenu de l’estomac du bébé dans l’œsophage après un repas.
Chez les nourrissons, il arrive fréquemment que le contenu de l’estomac remonte dans l’œsophage et sorte par la bouche lorsque le sphincter œsophagien inférieur s’ouvre, déclenchant ainsi une régurgitation.
Si l’on tient compte de la toute petite taille d'un nouveau-né, c’est très logique. L’estomac d’un bébé d’un jour a environ la taille d’une cerise. À 10 jours, l’estomac de votre bébé n’est pas plus gros qu’un œuf environ. Ainsi, lorsque vous donnez à ce très petit estomac ne serait-ce qu’une ou deux onces de nourriture, il est facile de trop le remplir, ce qui le fait déborder. À mesure que la coordination motrice et le tonus musculaire se renforcent, en particulier dans l’estomac et l’œsophage, la nourriture a moins tendance à remonter. Le reflux du nourrisson peut se produire lorsque le bébé tousse, pleure ou fait un effort.
On observe fréquemment :

  • La régurgitation sans effort d’une ou de deux gorgées de lait ou de préparation
  • Des régurgitations ayant généralement lieu pendant les boires ou peu après
  • Des régurgitations plus petites se produisant avec le rot
  • Des régurgitations plus importantes se produisant après un boire trop substantiel
  • Que le reflux normal du nourrisson ne provoque habituellement pas de pleurs

Bien que ces expériences ne constituent généralement pas un problème médical grave, si vous vous inquiétez des régurgitations de votre bébé, vous devez en parler avec son médecin.

Comment peut-on réduire les régurgitations?

Quand peut-on dire qu’une régurgitation est excessive? Il n’existe pas réellement de règle. Une régurgitation minimale ne cause pas de problème, mais si vous avez le sentiment qu’elle provoque un inconfort chez votre bébé, vous pouvez essayer les conseils suivants :

  • Maintenez votre bébé en position verticale.
  • Pour réduire la régurgitation, essayez de maintenir votre bébé en position assise pendant 20 à 30 minutes après le boire. Si votre bras se fatigue, vous pouvez utiliser un porte-bébé frontal o​u dorsal ou encore un siège pour bébé.
  • Faites faire un rot à votre bébé toutes les 5 minutes environ pendant le boire. Prendre le temps de faire faire souvent un rot à votre bébé pendant et après un boire permet d’éviter l’accumulation d’air dans son tube digestif.
  • Évitez une trop grande activité après un boire. Le jeu actif tout de suite après avoir mangé, par exemple le fait de mettre votre bébé dans un exerciseur ou une balançoire pour tout-petits, peut empêcher la nourriture de rester dans l’estomac de votre bébé. Donner le temps à la nourriture ingérée par votre bébé d’être digérée l’aidera à ne pas remonter.
  • Retournez le biberon pour vérifier l’écoulement du lait. Le lait devrait couler goutte à goutte, et non en un jet continu. Modifiez le débit de lait en serrant ou en desserrant la bague du biberon ou en utilisant une tétine à débit plus lent.
  • Évitez les couches trop serrées, car elles appliquent une pression supplémentaire sur l’estomac.
  • Limitez l'utilisation de la sucette. La succion constante peut remplir l’estomac de votre bébé d’air avalé.
  • Si votre bébé est inconsolable, stressé ou boit très vite, calmez-le d’abord. Puis essayez de le faire boire de nouveau.
  • Durant la tétée, évitez les perturbations, comme la lumière vive ou les bruits inhabituels.
  • Donnez des boires plus fréquents, mais plus petits pour réduire le risque de régurgitation.

Si les régurgitations continuent, demandez à votre médecin de passer à la préparation Enfamil A+® Épaissie, spécialement conçue pour réduire les régurgitations.

Image 02

Enfamil A+® Épaissie est spécialement conçue pour les bébés qui régurgitent fréquemment; elle contient une légère préparation de riz, qui s'épaissit dans l'estomac, une façon douce ce qui l’empêche de remonter dans la bouche. Enfamil A+® Épaissie a été démontré de réduit de façon significative les régurgitations fréquentes†. Elle contient de l’ADH (un type d’acide gras oméga 3), un élément constitutif important du cerveau en pleine croissance.

 

† Lors de cette étude, on a utilisé une préparation Enfamil A.R.® sans ADH ni ARA. La composition nutritionnelle d’Enfamil A.R.® est comparable à celle d’Enfamil A+ Épaissie. Cette étude menée chez des bébés régurgitant fréquemment (au moins 5 fois par jour) a comparé la fréquence des régurgitations après une tétée avec Enfamil A.R. à celle notée chez les mêmes bébés au début de l’étude.

 

Est-ce une régurgitation ou un vomissement?

Un vomissement est violent et généralement pénible, et le volume évacué est bien plus important que dans le cas d’une régurgitation. Un vomissement peut être un signe d’infection virale dans l’estomac, de réaction allergique ou d’un autre problème gastro-intestinal. Si votre bébé vomit, vous devez consulter son médecin.

Quand les régurgitations sont-elles problématiques?

Les reflux avec complications affectent un faible pourcentage de bébés​. Si les régurgitations accompagnent ces symptômes, parlez-en au médecin de votre bébé.
Causes d’inquiétude :

  • Faible gain de poids
  • Vomissements associés à une irritabilité
  • Refus d'alimentation
  • Difficulté à avaler
  • Cambrure du dos pendant la tétée
  • Troubles du sommeil
  • Symptômes respiratoires


Apprenez-en plus : About Kids Health