Enfamil vous fournit des informations sur la quantité de nourriture dont requiert un bébé, la fréquence à laquelle il doit être nourrit, en plus des signes qui permettent de déterminer s’il mange suffisamment.

Il peut être difficile de savoir quelle quantité nourrir votre bébé. Il y a une courbe d’apprentissage en matière d’allaitement et d’alimentation par préparations lactées et il est tout à fait normal d’avoir des questions.
Chez Enfamil, nous sommes là pour vous fournir les informations dont vous avez besoin pour vous sentir à l’aise et en confiance pour ce qui a trait à l’alimentation de votre tout petit.

Chaque bébé est différent et les quantités de nourriture peuvent varier selon l’enfant. De plus, les mères qui allaitent peuvent être confrontées à des questions différentes à celles qui choisissent de nourrir leurs enfants par préparations lactées. Cet article est divisé en plusieurs sections afin de répondre à toutes vos questions sur la quantité de nourriture dont votre bébé a besoin:

Quelle quantité nourrir un bébé : Les notions de base
Comment savoir si mon bébé a faim?
Allaitement : 0 à 12 mois
Alimentation par préparations lactées : 0 à 12 mois
Tableau d’alimentation pour bébés : Première année
Conseils pour la transition vers les aliments solides

Quelle quantité nourrir un bébé : Les notions de base

Dès le début, votre bébé requiert une bonne nutrition pour assurer son sain développement. La Société canadienne de pédiatrie, Santé Canada, le Comité canadien pour l’allaitement et les Diététistes du Canada recommandent l’allaitement exclusif pendant les six premiers mois, car le lait maternel fournira à votre bébé toute la nutrition qu’il requiert. Après six mois, vous pouvez commencer à introduire des aliments solides dans son régime alimentaire. Si vous allaitez, ils vous recommandent également de donner à votre bébé un supplément de vitamine D quotidien de 400 IU. Si l’allaitement n’est pas une option pour vous, ne vous inquiétez pas : les préparations lactées pour nourrissons comme Enfamil A+ sont conçues pour répondre aux nutritionnels connus des bébés, de sorte que votre bébé puisse obtenir les nutriments dont il requiert.

Éléments clés de l’alimentation de votre bébé pour la première année

  • Pour les six premiers mois, le lait maternel et/ou les préparations lactées fourniront les nutriments dont votre bébé a besoin.
  • Au début, la plupart des bébés ne nécessitent pas d’horaire d’allaitement ou d’alimentation par préparations lactées. Cependant, ils adopteront une routine à mesure qu’ils vieillissent.
  • Que vous allaitiez ou nourrissiez votre bébé à partir de préparations lactées, il est important d’être à l’écoute des signaux de votre bébé indiquant qu’il a faim, et de le nourrir en conséquence.
  • Vous pouvez commencer à introduire des aliments solides au régime alimentaire de votre bébé vers l’âge de six mois (voir : Conseils pour la transition vers les aliments solides) ci-dessous.

Comment savoir si mon bébé a faim?

Tout d’abord, voyons comment savoir si votre bébé a faim. Que vous allaitiez ou nourrissiez votre bébé à partir de préparations lactées, la bonne nouvelle est que votre bébé est le mieux placé pour vous indiquer quand il a besoin d’être nourri et quand il est rassasié. Son régulateur interne pour la faim et la plénitude est adapté à ses besoins énergétiques particuliers. C’est la raison pour laquelle il n’est pas judicieux de compter rigoureusement les onces de préparations lactées qu’il consomme ou le nombre de minutes par séance d’allaitement. Prêtez plutôt attention à ses signaux; son comportement vous indiquera quand il a faim et quand il est rassasié. Les recherches démontrent que les bébés régulent leur propre apport énergétique lorsque leurs soignants réagissent aux signaux indiquant qu’ils ont faim.

Voici des signes courants qui indiquent que votre bébé pourrait avoir faim :

Pleurs : Un cri de faim est généralement court, grave et monte et descend. Par contre, un cri de faim est en fait l’un des derniers signes que votre bébé a faim. Vous remarquerez d’abord d’autres indices comportementaux (comme ceux décrits ci-dessous). Une fois qu’un bébé qui a faim émet des cris de faim, il peut être trop angoissé pour commencer à manger aisément.
Se réveiller et agir de façon agitée: Avant que votre bébé ne commence à pleurer de faim, il se réveillera et se déplacera dans son berceau. Il se peut également qu’il bouge ses lèvres ou lève ses mains vers son visage.
Sucer son poing ou claquer des lèvres: Si vous nourrissez un bébé allaité dès que vous voyez ces signes, il s’accrochera plus facilement à votre sein que si vous attendiez.
Mouvements de succion: Pendant les premières semaines qui suivent la naissance de votre bébé, son réflexe naturel sera de se tourner vers le biberon ou le sein et de faire des mouvements de succion avec sa bouche lorsque vous lui caressez la joue. Après l’âge de 4 mois, ce mouvement de succion devient une action volontaire plutôt qu’un réflexe.
Votre bébé ouvre la bouche pendant que vous le nourrissez: Traduction : « J’en veux plus, s’il te plait! » Un bébé qui a toujours faim continuera peut-être à manifester de l’intérêt pour téter même après avoir terminé le premier sein ou le premier biberon.
Votre bébé sourit pendant que vous le nourrissez: Les bébés de plus de 4 mois montreront leur intérêt à continuer à manger en vous regardant et en souriant pendant que vous les nourrissez.

Et voici quelques signes qui indiquent que votre bébé est rassasié :

Votre bébé ferme les lèvres: Tout comme un bébé affamé tète facilement, un bébé rassasié ferme les lèvres, comme pour dire « C’est assez, merci. »
Votre bébé détourne la tête: Une manière plus ferme que de se fermer les lèvres est de détourner toute sa tête de la source de nourriture. Si votre bébé détourne sa tête de votre sein ou du biberon, vous ne devriez pas le forcer à manger.
Votre bébé diminue ou arrête de téter: Certains bébés rassasiés resteront attachés au mamelon ou à la tétine du biberon, mais arrêteront de sucer – à ce stade, il est temps de doucement mettre fin à la séance.
Votre bébé recrache le mamelon ou la tétine ou s’endort: Après environ 15 à 20 minutes d’allaitement ou d’alimentation par préparations lactées, un bébé rassasié sera souvent somnolent et il est même possible qu’il s’endorme.
Votre bébé démontre un intérêt accru pour son environnement plutôt que de manger: À l’âge d’environ 4 mois, plusieurs bébés commencent à être distraits au moment du repas, à mesure qu’ils prennent conscience du monde qui les entoure. Un bébé qui a faim mettra cette curiosité de côté le temps de manger à sa faim. Lorsqu’il commence à regarder autour de lui avec plus d’intérêt, c’est un signe qu’il a assez mangé.

 

Allaitement au sein : 0 à 12 mois

Vous allaiterez « à la demande » de votre bébé ou lorsque votre bébé démontre qu’il a faim. En ce qui concerne la fréquence d’allaitement, la prise de poids de votre bébé et le nombre de couches mouillées (six ou plus par jour) sont de bons indicateurs d’une nutrition adéquate. Bien que chaque bébé soit différent, une séance d’allaitement tous les deux à trois heures, ou huit à douze fois par jour est habituellement adéquate. En règle générale, le nombre de séances d’allaitements par jour diminuera avec le temps, car votre bébé commencera à consommer davantage à chaque repas. Il recevra des nutriments additionnels à partir d’autres sources alimentaires une fois que vous aurez incorporé des aliments solides à son régime, ce qui peut entraîner des changements dans ses habitudes d’allaitement.

Alimentation à partir de préparations lactées : 0 à 12 mois

En moyenne, les bébés nourris à partir de préparations lactées mangent toutes les 3 à 4 heures pendant leurs premières semaines alors que leur estomac est petit. Cependant, après quelques semaines, la quantité consommée à chaque repas augmentera et le nombre de repas diminuera en conséquence. En d’autres termes, votre bébé mangera plus, mais moins souvent. Comme avec l’allaitement, une prise de poids et le nombre de couches mouillées par jour sont les meilleurs indicateurs pour déterminer si votre bébé reçoit une nutrition adéquate.

Mes débuts en famille™ par Enfamil A+

Inscrivez-vous à notre programme pour recevoir jusqu’à 160$ en coupons, en plus de produits pour bébés gratuits et des échantillons de préparations lactées!

Tableau d’alimentation pour bébés : Première année

Si vous nourrissez votre bébé exclusivement à partir de préparations lactées, reportez-vous à notre tableau d’alimentation pour bébés pour des informations sur la quantité de préparations lactées nécessaire pour nourrir votre bébé Notre tableau d’alimentation pour bébés est un guide qui la quantité de lait nécessaire pour nourrir votre nouveau-né, en plus de la quantité de préparations lactées nécessaire pour nourrir votre bébé après l’âge de six mois. N’oubliez pas qu’il ne s’agit que de moyennes – l’appétit de votre bébé demeure toujours votre meilleur guide.

Âge Bouteilles
par jour
Quantité approximative de préparation lactée
par bouteillepar jour

mois
(nouveau-nés)
5 à 10 59 ml (2 onces liquides) à 89 ml (3 onces liquides) 410 à 800 ml (14 à 27 onces liquides)

mois
4 à 7 89 ml (3 onces liquides) à 150 ml (5 onces liquides) 590 à 1050 ml (20 à 35,5 onces liquides)

mois
4 à 5 135 ml (5 onces liquides) à 205 ml (7 onces liquides) 540 à 1030 ml (18 à 35 onces liquides)

mois
4 à 6 135 ml (5 onces liquides) à 175 ml (6 onces liquides) 540 à 960 ml (18 à 32 onces liquides)

mois
3 à 4 175 ml (6 onces liquides) à 250 ml (8 onces liquides) 500 à 750 ml (17 à 25 onces liquides)

Conseils pour la transition vers les aliments solides

Après environ six mois, l’alimentation et l’horaire des repas de votre bébé commencent généralement à devenir un peu plus intéressants et variés, car c’est à ce moment que vous pourrez introduire des aliments solides au régime de votre bébé et expérimenter avec de nouveaux aliments. Selon la Société canadienne de pédiatrie (SCP), vous devriez commencer à introduire des aliments riches en fer, comme les céréales pour bébés enrichies ou des viandes en purée et leurs substituts. Une fois que votre bébé consomme des aliments riches en fer, il n’existe aucun ordre particulier selon lequel vous devriez introduire les autres aliments solides à son régime alimentaire. La SCP ne recommande pas de retarder la consommation d’aucun aliment en particulier, comme les arachides, afin de prévenir les risques d’allergies.

  • Commencez lentement. Cette transition aux aliments solides est un processus graduel et il est important de donner à votre bébé le temps nécessaire pour qu’il s’adapte.
  • Commencez avec des aliments simples. Les aliments comportant un seul ingrédient, sans sucre ni sel, seront plus faciles pour la digestion de votre bébé. Si votre bébé a une réaction négative, il sera facile d’en déterminer la source.
  • Considérez les céréales pour bébés pour commencer. Mélangez une cuillère à soupe de céréales avec quatre cuillères à soupe de lait maternel ou de préparation lactée. Cela aidera à rendre la transition plus progressive.
  • Au fur et à mesure que votre bébé se sent plus à l’aise, introduisez progressivement des légumes, des fruits et de la viande à son régime alimentaire. Consultez toujours votre médecin avant d’introduire un nouvel aliment.
  • Évitez le miel pendant la première année. Dans de rares cas, il provoque un botulisme infantile.2 Évitez également les saucisses, le beurre d’arachide, les noix, le maïs soufflé ou tout autre aliment pouvant présenter un risque d’étouffement.
  • Nourrissez votre bébé à la cuillère, car il s’agira éventuellement de l’un de ses principaux ustensiles.

Toujours servir la nourriture à la texture appropriée pour un bébé. Il peut commencer à consommer de la nourriture en purée, puis passer à de la nourriture écrasée ou hachée et à de la nourriture pouvant être mangée avec les doigts, au fur et à mesure qu’il grandit.

Si vous ne savez pas quand commencer, renseignez-vous auprès de votre médecin sur le moment propice pour commencer à introduire des aliments solides dans le régime alimentaire de votre bébé.

Nous espérons que nous avons répondu à vos questions sur la quantité de nourriture dont votre bébé a besoin. Pour plus d’informations sur la quantité de nourriture, consultez notre Guide d’alimentation.

Vous désirez profiter de coupons, de produits pour bébés gratuits et d’échantillons de préparation lactée? Inscrivez-vous à notre page Mes débuts en famille aujourd’hui!

Conseil : Il existe des préparations lactées pour les bébés ayant des besoins nutritionnels spécifiques (comme des allergies ou des intolérances). Consultez nos préparations lactées hypoallergéniques pour plus d’informations!