Prendre soin d’un bébé présentant une APLV

En apprenant que votre bébé était allergique aux protéines du lait de vache, vous vous êtes peut-être dit : « Qu’est-ce que je vais lui donner à manger? » Heureusement, votre médecin peut vous présenter de nombreuses options alimentaires saines. En voici quelques-unes :

Régime d’exclusion des protéines du lait de vache chez la mère

Lorsque vous allaitez, certains nutriments des aliments que vous consommez sont transmis à votre bébé. Si vous consommez un aliment qui contient des protéines du lait de vache (notamment des produits laitiers), votre bébé peut être exposé à des fragments allergènes de ces protéines. Toutefois, ce n’est pas une raison pour cesser l’allaitement! Le lait maternel constitue l’aliment optimal pour votre bébé. Au lieu de cela, votre médecin peut vous proposer d’éliminer les produits laitiers de votre alimentation. Le lait et les produits laitiers comme le yogourt et le fromage sont des sources évidentes de protéines laitières, mais d’autres aliments comme le pain, les céréales et les sauces pour salade peuvent également contenir du lait. Vous devrez lire attentivement les étiquettes pour déceler les ingrédients laitiers cachés, comme la caséine et le lactosérum. Il faudra peut-être deux semaines ou plus sans produits laitiers pour que les réactions allergiques de votre bébé se résorbent.
Vous devrez éviter de consommer des produits laitiers jusqu’à ce que votre bébé soit sevré du lait maternel ou jusqu’à ce que votre médecin vous recommande de réintégrer les protéines du lait de vache dans le régime alimentaire de votre bébé. Ne procédez ainsi que sur la recommandation et sous la supervision d’un médecin. Vous voudrez peut-être également consulter une diététiste, afin de trouver d’autres sources de calcium ou de nutriments pour remplacer ce que vous retiriez des produits laitiers.
Si l’allergie alimentaire de votre bébé ne se résorbe pas après l’élimination des protéines du lait de vache de votre régime alimentaire, votre médecin vous proposera peut-être d’éliminer également le soya. De nombreux bébés allergiques aux protéines du lait de vache sont aussi allergiques aux protéines de soya.

 

Préparations recommandées pour les nourrissons qui présentent une allergie aux protéines du lait de vache

Ce sont les protéines du lait de vache dans les préparations courantes pour nourrissons qui causent les réactions allergiques chez les nourrissons. Les préparations hypoallergéniques sont spécialement conçues pour réduire le risque de réactions allergiques aux protéines du lait de vache chez les nourrissons. Deux types de préparations hypoallergéniques sont recommandées pour les nourrissons allergiques aux protéines du lait de vache : les préparations fortement hydrolysées et les préparations à base d’acides aminés pour les bébés qui présentent des allergies plus graves.

Préparations hypoallergéniques fortement hydrolysées

Les protéines sont composées de nombreux éléments constitutifs appelés acides aminés, qui sont reliés entre eux pour former de longues chaînes. Le système immunitaire d’un bébé allergique aux protéines du lait de vache considère à tort que certaines chaînes protéiques du lait de vache sont nocives. En essayant de les combattre, il déclenche des réactions allergiques. Imaginez maintenant que ces longues chaînes protéiques sont fractionnées en une multitude de chaînes plus courtes. C’est ce à quoi ressemblent les protéines du lait de vache dans la préparation Nutramigen® A+®avec LGG®. Les chaînes protéiques du lait de vache dans les préparations hypoallergéniques fortement hydrolysées comme Nutramigen® A+® avec LGG® sont fractionnées en si petits éléments (processus appelé hydrolyse) que le système immunitaire de la plupart des nourrissons qui présentent une allergie aux protéines du lait de vache ne les considère plus comme une menace.

L'allergie aux protéines du lait de vache et Nutramigen A+

 

Préparations à base d’acides aminés

 

La plupart des bébés allergiques aux protéines du lait de vache tolèrent bien une préparation fortement hydrolysée, mais dans certains cas graves, une préparation à base d’acides aminés (comme PURAMINO A+®) peut être recommandée. Contrairement aux préparations courantes pour nourrissons dans lesquelles des centaines d’acides aminés sont reliés pour former de longues chaînes de protéines, ou aux préparations fortement hydrolysées dans lesquelles les chaînes protéiques sont formées d’un moins grand nombre d’acides aminés, les préparations à base d’acides aminés ne contiennent pas de protéines du lait de vache. Les préparations à base d’acides aminés ne sont composées que des éléments constitutifs des protéines, c’est-à-dire les acides aminés. Une préparation à base d’acides aminés comme PURAMINO A+® ne contient aucune protéine du lait de vache. Bien des médecins prescrivent des préparations à base d’acides aminés aux nourrissons qui présentent des réactions allergiques graves aux protéines du lait de vache (notamment de graves difficultés respiratoires ou un choc anaphylactique). Ces préparations sont également recommandées pour les nourrissons qui présentent des allergies à plusieurs aliments, notamment aux protéines du lait de vache, au soya, aux œufs, au blé, aux arachides, aux noix et au poisson.

Préparations non recommandées pour les nourrissons qui présentent une allergie aux protéines du lait de vache

Il existe tant de préparations pour nourrissons sur le marché qu’il peut être difficile de savoir laquelle convient le mieux à un bébé allergique aux protéines du lait de vache. Vous devriez toujours suivre les conseils de votre médecin. Toutefois, les types de préparations qui suivent ne sont généralement pas recommandés pour les nourrissons présentant une allergie aux protéines du lait de vache :
Préparations partiellement hydrolysées
Les préparations partiellement hydrolysées peuvent sembler une bonne option pour les bébés allergiques aux protéines du lait de vache, car elles sont conçues pour être douces pour le ventre. Or, même si les chaînes protéiques du lait de vache dans ces préparations sont partiellement fractionnées ou hydrolysées, elles sont assez longues pour entraîner des réactions allergiques chez les nourrissons qui sont allergiques aux protéines du lait de vache, ce qui signifie que ces préparations ne sont pas hypoallergéniques.
Préparations sans lactose
Le lactose est un glucide, ou sucre, naturellement présent dans le lait. Les préparations sans lactose sont des préparations à base de lait de vache dont on a extrait le lactose. Les protéines du lait de vache y sont toutefois intactes. Ces préparations ne conviennent donc pas aux bébés qui présentent une allergie à ces protéines.
Préparations à base de soya
Si une protéine dans le lait de vache représente un problème pour votre bébé, il peut sembler logique d’utiliser une préparation qui ne contient pas de produits laitiers, par exemple une préparation à base de protéines de soya. Cependant, de nombreux bébés allergiques aux protéines du lait de vache sont également allergiques aux protéines de soya. Par conséquent, la Société canadienne de pédiatrie et l’American Academy of Pediatrics ne recommandent pas les préparations à base de soya pour les bébés allergiques aux protéines du lait de vache.1,2
Autres sources de lait
Les préparations à base de lait de chèvre ou de brebis ne sont pas recommandées pour les nourrissons allergiques aux protéines du lait de vache, puisque les protéines de ces laits sont très semblables à celles du lait de vache et peuvent causer des réactions allergiques. Les laits de soya, d’amandes, de coco et de riz ne sont pas complets sur le plan nutritionnel et ne devraient pas être donnés à des nourrissons.

Contenu connexe :

 

1. Bhatia J et al. Pediatrics 2008;121:1062-8. 2. Société canadienne de pédiatrie. Paediatr Child Health 2009;14:109-13.