Image 01

Découvrez ce que vous pouvez faire pour résoudre les difficultés courantes liées à l'allaitement.

Allaiter votre bébé est l'une des expériences les plus incroyables, émouvantes et enrichissantes, mais ce n'est pas facile (pour vous ou votre bébé). Vous et votre bébé pourriez avoir besoin d'un peu de temps avant d'être à l'aise avec l'allaitement. Voici quelques renseignements utiles sur des difficultés courantes liées à l'allaitement ainsi que quelques suggestions offertes par des mères expérimentées en allaitement.

Engorgement des seins

Vous pourriez sentir un engorgement et un inconfort légers si votre montée laiteuse survient très rapidement durant les premiers jours suivant la naissance de votre bébé. C'est normal. Cet engorgement peut entraîner un gonflement des seins et un inconfort, qui peut parfois se transformer en douleurs en cas d'engorgement excessif. Pour soulager un engorgement grave, on recommande d'appliquer des compresses froides, de la glace concassée dans un sac en plastique ou des débarbouillettes d'eau froide sur vos seins entre les tétées pour soulager l'inconfort. Évitez de faire couler de l'eau chaude sur vos seins lorsque vous prenez une douche. Si vos seins sont toujours douloureux après environ une journée, communiquez avec votre médecin ou avec une experte en allaitement.

Canaux bloqués

La présence d'une zone sensible et rouge sur votre sein, près de l'aréole, signifie que l'un de vos canaux lactifères est bloqué.

Mastite

La mastite est également appelée infection mammaire. Elle peut se manifester par un canal lactifère bloqué qui s'infecte, et peut s'accompagner de fièvre, de douleurs et de fatigue.

Problèmes d'éjection du lait

Si vous êtes stressée, fatiguée, anxieuse, embarrassée ou distraite, ou encore si vos seins sont douloureux, votre lait pourrait ne plus être éjecté.

Écoulement

Cette situation peut parfois être embarrassante et se produit chez toutes les mères qui allaitent.

Mamelons douloureux

Il est normal que vos mamelons soient sensibles durant les premiers jours d'allaitement. Les mamelons douloureux ou gercés sont courants et faciles à traiter.

Consultez le site Web de la Leche League Canada (site en anglais seulement)

Conseils :

  • Afin d'éviter tout risque d'engorgement, allaitez fréquemment votre bébé, et tout au long de la nuit. Laissez-le téter chaque sein pendant 10 à 20 minutes. Si la douleur persiste, utilisez un tire-lait pour extraire une petite quantité de lait. Vous pouvez également essayer d'extraire le lait manuellement en massant votre sein, puis en le pressant tout juste autour de l'aréole (faites un essai sous la douche).
  • Avant chaque tétée, massez vos seins en privilégiant la zone où ils sont le plus ferme. Allaitez ensuite votre bébé immédiatement après et essayez de vider le sein touché.
  • Afin de prévenir tout risque de mastite, essayez d'extraire régulièrement le lait contenu dans vos seins, évitez de porter des vêtements serrés et essayez de vous reposer. Si vous présentez une infection mammaire, communiquez immédiatement avec votre médecin. Vous pourriez avoir besoin d'un antibiotique, mais il ne sera sans doute pas nécessaire de sevrer votre bébé. Suivez les recommandations de votre médecin.
  • Reposez-vous, allaitez dans un endroit privé et essayez de libérer votre esprit de toute source de stress et de toute autre obligation durant la tétée. Prenez un moment pour regarder les magnifiques yeux de votre bébé et laissez la nature faire son œuvre. Si vos seins deviennent trop douloureux, consultez votre experte en allaitement pour revoir les différentes positions d'allaitement et la mise au sein.
  • Appliquez une pression directe sur vos mamelons à l'aide de votre pouce et de votre index. Vous pouvez également essayer de croiser les bras fermement sur votre poitrine, ou de placer des compresses d'allaitement absorbantes dans votre soutien-gorge.
  • Afin d'éviter ces désagréments, assurez-vous que votre bébé prend bien le sein lorsqu'il tète. Il doit sucer votre sein et votre mamelon doit se trouver loin dans sa bouche. En cas de doute, consultez votre experte en allaitement.Pour vous soulager, laissez vos mamelons sécher à l'air libre entre les tétées pour éviter une humidité excessive. N'utilisez pas de compresses d'allaitement avec une doublure en plastique, car elles emprisonnent l'humidité. Vous pouvez appliquer une lotion ou de la lanoline sur vos mamelons lorsqu'ils sont secs. Essayez d'allaiter votre bébé de l'autre sein pendant quelques tétées jusqu'à ce que la situation s'améliore. Vous pouvez également laver vos seins avec de l'eau chaude sans savon, car cela pourrait assécher votre peau. Si le problème persiste, consultez votre médecin ou votre experte en allaitement.
  • Si vous avez besoin d'aide, un soutien à l'allaitement maternel peut vous être offert dans votre collectivité. Demandez de l'aide à votre médecin, à votre infirmière ou à votre sage­femme. Le service local responsable de la santé publique peut également vous aider en vous orientant vers des expertes en allaitement ou des cliniques d'allaitement dans votre région.