Image 01

La vitamine D joue un rôle dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents. Découvrez quelle quantité de ce nutriment votre bébé a besoin et dans quels aliments le trouver.

Quel est son rôle?

Les bébés chez qui l'apport en vitamine D est insuffisant présentent un risque de rachitisme, une affection qui compromet la croissance et le développement des os. La vitamine D joue un rôle dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents. Elle améliore l'absorption et l'utilisation du calcium et du phosphore.

De quelle quantité ont-ils besoin?

Le lait maternel constitue l'aliment optimal pour votre bébé. Cependant, le lait maternel ne contient en moyenne qu'une faible quantité de vitamine D (moins de 25 à 78 UI/L)* qui ne suffira peut-être pas à combler les besoins de votre bébé. C'est pourquoi la Société canadienne de pédiatrie, Santé Canada et Les diététistes du Canada recommandent d'administrer quotidiennement un supplément d'au moins 400 UI de vitamine D à tous les nourrissons en santé, nés à terme et allaités, tel qu'Enfamil® D-Vi-Sol®. Ils recommandent aussi de donner à votre nourrisson un supplément de vitamine D dès sa naissance, et ce, jusqu'à ce que son alimentation contienne au moins 400 UI de vitamine D par jour ou jusqu'à ce qu'il soit âgé de 1 an. Les bébés des communautés du Nord (au nord du 55e parallèle, ce qui équivaut environ à la latitude d'Edmonton) ou qui présentent d'autres facteurs de risque (comme une peau foncée) devraient prendre 800 UI de vitamine D par jour entre octobre et avril, c'est-à-dire lorsqu'il y a moins de soleil.
* Intervalle des concentrations de vitamine D mesurées dans le lait maternel de femmes qui allaitent et qui prennent un supplément de 400 UI de vitamine D par jour.

Les bébés nourris avec une préparation ont-ils besoin de suppléments de vitamine D?

Puisque les préparations pour nourrissons contiennent déjà de la vitamine D, les bébés qui reçoivent une préparation pourraient obtenir un apport suffisant en vitamine D. Toutefois, un bébé doit prendre environ 4 biberons de 250 mL (8 oz liq.) de préparation par jour pour obtenir l'apport recommandé de 400 UI de vitamine D. Les bébés des communautés du Nord qui sont nourris à l'aide de préparations doivent recevoir un supplément de 400 UI par jour d'octobre à avril, afin de recevoir une quantité suffisante de vitamine D.

Sources alimentaires de vitamine D

Ce ne sont pas tous les aliments qui sont une bonne source de vitamine D. Le tableau ci-dessous énumère quelques-unes des sources alimentaires canadiennes de vitamine D.

Unités internationales de vitamine D

  • Jaune d'œuf, 1 unité 25 UI
  • Lait de vache enrichi (tous types), 250 mL*† 88 UI
  • Préparation pour nourrissons (enrichie), 250 mL 100 UI
  • Margarine (enrichie), 1 c. à thé 25 UI
  • Saumon cuit, 1 oz 103 UI

* Le lait de vache n'est pas recommandé avant l'âge de 9 à 12 mois. † Valeur obtenue à partir de la quantité moyenne de vitamine D contenue dans le lait de vache à 3,3 %, 2 % et 1 % de matières grasses.