Les résultats des plus récentes recherches démontrent clairement que parler à votre bébé lui procure d’importants bienfaits sur le plan cognitif et émotionnel.

Le langage mélodique que les parents utilisent pour parler à leur bébé est connu sous différents noms : langage enfantin, langage de bébé, gazouillis, communication dirigée vers l’enfant.  Même si le nom change, la sonorité reste similaire : le ton de la voix est chaleureux, plus aigu et exagéré, les voyelles s’étirent et la voix monte et descend comme des montagnes russes. 

Souvent, les parents parlent le langage de bébé sans même en avoir conscience. Ce langage nous vient naturellement lorsque nous parlons à un bébé. Il permet d’attirer l’attention du bébé, ce qui facilite la compréhension de la communication émotionnelle et l’apprentissage du langage. Des recherches ont démontré que les bébés à qui l’on parle de cette façon apprennent des mots plus rapidement que les autres bébés. 

En raison de l’importance pour lui d’entendre le langage parlé, les experts recommandent de parler à votre bébé le plus possible tout au long de la journée. Voici quelques trucs pour vous aider.

Assurez-vous de répondre à votre bébé lorsqu’il fait des sons.

Répétez les sons que vous entendez et ajoutez des mots. « Bonjour! Ba-ba-ba... tu veux ton biberon maintenant? » 

Décrivez les événements tout au long de la journée.

Décrivez à voix haute ce que vous faites lorsque vous changez la couche de votre bébé, lui donnez un bain ou vous rendez au magasin en voiture. (« Voyons si tu as besoin d’une nouvelle couche… oui, il t’en faut une! Je vais lever tes jambes haut, haut, haut dans les airs. Maintenant, on fait gliiiiiiiiisser la vieille couche… et on débarbouille… c’est froid? ») Vous vous sentez ridicule de parler de choses de tous les jours? Essayez de vous imaginer que votre bébé vient d’une autre planète, que vous êtes son guide et que vous devez lui expliquer le fonctionnement de chaque chose. 

Utilisez un langage simple et descriptif.

Tout ce que vous dites est bon pour votre bébé. Cependant, il sera plus facile pour lui de mémoriser les noms et les descriptions d’objets courants si vous utilisez des mots simples et faites de courtes phrases (« C’est bon? » « Tu es bien au chaud? ») Naturellement, le langage de bébé tend à être structuré ainsi. 

Faites preuve de cohérence.

Aidez votre enfant à reconnaître son monde : « Voici le chat. » Essayez d’utiliser le même mot pour décrire un élément en particulier : par exemple, appelez le chat un « chat » chaque fois, au lieu de l’appeler tour à tour « minou », « minet », « Moustache » et ainsi de suite. 

Servez-vous de votre voix et de votre langage corporel pour apaiser votre bébé lorsqu’il est fatigué ou contrarié. Dites-lui des mots réconfortants lorsque vous lui faites un câlin ou le bercez. 

Regardez ensemble des livres d’images et des livres aux pages en carton.

Montrez du doigt des objets et des couleurs sur la page et nommez-les. 

Chantez pour votre bébé.

Les mots que vous chantez comptent également! Vous serez surpris de constater à quel point les comptines et les chansons suivent la cadence du langage de bébé. 

Laissez de l’espace pour les « conversations ».

Bien avant que votre bébé puisse parler, il commence à comprendre les règles de la conversation à tour de rôle : tu parles, je parle, tu parles. Donc, évitez de jacasser sans lui laisser la chance de placer un mot. Dites quelque chose, puis faites une pause pour lui permettre de répondre. Il se peut qu’il vous réponde quelque chose comme « ba-ba-ba-ba-ba-ba-ba », c’est qui est tout à fait correct. Vous pourriez être surpris de la durée de votre « dialogue ».