C’est un fait impressionnant de la vie : Le cerveau de votre bébé aura atteint 85 % de sa taille maximale à l’âge de trois ans. Son cerveau ne grandira jamais aussi vite, ce qui signifie que c’est pendant cette période importante qu’il faut bien soutenir cette croissance. Cette importance ne vise pas à mettre une pression supplémentaire sur la façon dont vous choisissez de soutenir les besoins de votre bébé. Plutôt, avec quelques conseils et après mûre réflexion, vous pourrez prendre la meilleure décision pour vous et votre bébé.

Vous vous souciez peut-être de la bonne façon de nourrir votre enfant. Savoir ce qui est le mieux pour vous et votre bébé - et la confiance que vous devez avoir dans cette connaissance - pourraient provenir de deux sources : vous-même et votre médecin.

Lorsqu’il s’agit de l’alimentation de votre bébé, le lait maternel est la norme nutritionnelle pour l'alimentation des bébés : La Société canadienne de pédiatrie, les diététistes du Canada, le Comité canadien pour l'allaitement et Santé Canada recommandent l'allaitement exclusif pendant les six premiers mois suivant la naissance. Le lait maternel est la norme nutritionnelle pour les bébés.1

Par ailleurs, ce fait porte préjudice beaucoup trop souvent aux discussions honnêtes sur l'alimentation. Il revêt d’une stigmatisation la réalité vécue par les nouvelles mamans, laquelle se manifeste en un autre fait : Des études récentes auprès des consommateurs ont révélé qu’à un moment quelconque pendant la première année de leur bébé, 9 nouvelles mamans sur 10 ont recours à une préparation pour nourrissons2 pour diverses raisons, y compris pour servir de complément au lait maternel, partager la tâche de nourrir le tout-petit et faciliter le retour au travail.

En plus, la pression pouvant accompagner l'allaitement pourrait en outre entraver une approche raisonnable envers ce qui est le plus important : fournir la nutrition nécessaire à votre bébé afin de soutenir son cerveau et libérer son potentiel d'apprentissage. Tout comme le dit Dr Peter Neiman, un pédiatre de l'Alberta : « Les mères doivent reconnaître l'importance d'inclure de l’ADH dans leur régime alimentaire pendant la grossesse et après la naissance, pour ainsi s’assurer que leur lait maternel fournit ce nutriment essentiel à leurs nourrissons. » Toutefois et tel que précisé précédemment, il y a une gamme de raisons pouvant donner lieu au besoin d'une approche différente. « Une femme qui n’allaite pas son bébé devrait choisir une préparation pour nourrissons qui contient de l’ADH », disait Dr Neiman.

Chaque relation entre une mère et son bébé est unique, mais cela ne veut pas dire que vous êtes toujours seule. Conversez avec d'autres mamans et des médecins sur l'importance de l’ADH - et aussi sur l'importance de donner aux mamans tout le soutien nécessaire afin qu’elles puissent nourrir leurs bébés de la façon qui leur convient le mieux.

  • Leanne H. de Waukesha, Wisconsin, qui a allaité exclusivement pendant quatre mois, dit : « Mon travail exige que je voyage, et la préparation pour nourrissons sert de complément alimentaire lorsque je suis absente et que c’est son papa qui veille sur elle. Cela me rassure de savoir qu'elle reçoit la nutrition dont elle a besoin même quand je ne suis pas là pour lui donner. »3
  • « Il y a tellement de pression pour l’allaitement de nos jours, mais ce n’est pas toujours possible », déclare Maria C, une nouvelle maman de Hammond, Indiana. « Moi je dis, faites tout ce que vous pouvez; mon bébé est la preuve que les bébés nourris à l’aide de préparations pour nourrissons prospèrent eux aussi. »4
  • « Après avoir perdu mon père un mois après la naissance de mon premier enfant, mon lait maternel n’était plus à la hauteur (j’imagine que c’était le résultat du stress qui est venu avec le décès de mon père un mois après la naissance de mon fils; nous étions très proches mon père et moi). Je tiens tout simplement à dire que quand il me fut impossible de fournir les nutriments nécessaires à mon enfant, je me suis retrouvée figée en face d’un mur de préparations pour nourrissons. J’ai choisi Enfamil A+... Et je tiens aussi à vous remercier d'avoir conçu un produit de très bonne qualité qui aide mon fils à se développer et grandir en très bonne santé!
    Je trouvais difficile le fait de ne pas pouvoir en donner assez à mon fils, mais c’est merveilleux de savoir qu’il y a des produits pour aider les parents! Alors merci encore une fois pour votre merveilleuse gamme de produits. » Une maman de Toronto5
  • « Je tiens tout simplement à vous informer que mon bébé est devenu très malade, ne pouvait plus être allaité et perdait du poids. En tant que mère, j’étais complètement bouleversée et j’ai beaucoup pleuré. Quelqu’un m'a parlé de votre produit et j'ai essayé l'Enfamil A +, l’emballage mauve [Enfamil A + Gentlease]. Pour moi, c'était un rêve devenu réalité. Merci d'offrir une préparation pour nourrissons qui convient à tout enfant. » - Maman de Thunder Bay, Ontario5

 

  1. https://www.enfamil.ca/fr/pourquoi-choisir-enfamil/pourquoi-preparation/preparations
  2. https://www.enfamil.ca/fr/articles/choisir-de-supplementer
  3. https://www.enfamil.ca/fr/pourquoi-choisir-enfamil/pourquoi-preparation/decide-de-supplementer-avec-preparation
  4. https://www.enfamil.ca/fr/pourquoi-choisir-enfamil/pourquoi-preparation/preparations
  5. https://www.enfamil.ca/fr/pourquoi-choisir-enfamil/temoignages-mamans