Les six premiers mois : Établir la routine d’alimentation de votre bébé

Dès la naissance, votre bébé a besoin de recevoir les nutriments nécessaires à sa santé et à son développement. Pendant les six premiers mois, le lait maternel lui procurera tous les nutriments dont il a besoin.1 Si vous allaitez, veillez toutefois à donner à votre bébé un supplément de vitamine D, soit 400 UI par jour. Et si l’allaitement n’est pas pour vous, pas de souci : Les préparations pour nourrissons comme Enfamil A+ sont conçues pour satisfaire les besoins nutritionnels connus des bébés afin que votre enfant puisse obtenir tous les nutriments dont il a besoin.2  Utilisez ce guide sur la routine d’alimentation des six premiers mois et la grille d’alimentation par préparation ci-dessous pour vous aider à vivre pleinement ce merveilleux moment tout en vous assurant que votre bébé reçoit tous les nutriments dont il a besoin.

Points saillants de l’alimentation pendant les six premiers mois

  • Pendant les six premiers mois, le lait maternel ou la préparation pour nourrissons procurera à votre bébé tous les nutriments dont il a besoin.
  • Dans un premier temps, les bébés, qu’ils soient nourris au lait maternel ou aux préparations, ne s’alimentent pas à heures fixes. En grandissant toutefois, le bébé finira par adopter sa propre routine d’alimentation.
  • Que vous allaitiez ou que vous recouriez à une préparation, il est important d’être attentive aux signaux de faim que vous envoie votre bébé, et de le nourrir selon sa faim.
  • C’est vers l’âge de six mois que vous pourrez commencer à introduire les aliments solides dans son alimentation.

Allaiter pendant les six premiers mois

Si vous vous demandez à quelle fréquence allaiter votre enfant, sachez que cela dépend de lui de nombreuses façons. Vous allaiterez « à la demande », c’est-à-dire chaque fois que votre bébé vous fait savoir qu’il a faim. Chez le bébé, les signes de faim avant les pleurs sont les suivants :

  • Bouger les lèvres
  • Tourner la tête vers le sein (réflexe des points cardinaux)
  • Donner des coups de pied ou se tortiller
  • Avoir l’air plus éveillé 3

Chaque bébé est différent, et le vôtre pourrait réclamer aussi souvent qu’environ toutes les deux à trois heures, ou entre huit et douze fois par jour. 4 En règle générale, le nombre de tétées quotidiennes diminue toutefois avec le temps, lorsque le bébé commence à boire plus à chaque tétée.5

Pour savoir si votre bébé boit suffisamment, le gain de poids et le nombre de couches mouillées par jour sont de bons indicateurs d’une alimentation adéquate.7

Alimentation par préparation pendant les six premiers mois

Exactement comme avec l’allaitement, dans un premier temps, vous nourrirez votre bébé chaque fois qu’il montre des signes de faim.6 La routine d’alimentation finira souvent par s’installer d’elle-même. Bref, la routine d’alimentation des six premiers mois dépend en fin de compte des habitudes de chaque bébé. Cependant, pour avoir une idée générale de la quantité de préparation à donner à votre bébé, consultez la grille d’alimentation par préparation ci-dessous :

Grille d’alimentation par préparation pour les six premiers mois7

Âge de votre bébé

Nombre de biberons par jour

Quantité approximative de préparation par biberon

Quantité approximative de préparation par jour

0 à 2 mois

5 à 10

De 59 à 89 ml (de 2 à 3 oz liq.)

De 410 à 800 ml (de 14 à 27 oz liq.)

3 à 5 mois

4 à 7

De 89 à 150 ml (de 3 à 5 oz liq.)

De 590 à 1 050 ml (de 20 à 35,5 oz liq.)

6 mois

4 à 5

De 135 à 205 ml (de 5 à 7 oz liq.)

De 540 à 1 030 ml (de 18 à 35 oz liq.)

Cette grille vous donne une idée de la quantité de préparation que vous devriez donner à votre bébé pendant les six premiers mois, mais c’est le gain de poids et le nombre de couches mouillées qui vous indiqueront s’il boit suffisamment.7

Après la routine d’alimentation des six premiers mois

Après environ six mois, les choses commenceront à devenir plus intéressantes et variées pour votre bébé : c’est en effet le moment où ses habitudes et son régime alimentaire changent, alors que vous introduisez et essayez différents aliments solides.8 D’après la Société canadienne de pédiatrie, il n’y a pas d’ordre particulier pour introduire les aliments solides dans l’alimentation de votre bébé. Elle ne recommande pas non plus de retarder l’introduction de certains aliments, comme les arachides, pour éviter les allergies.1 Demandez à votre médecin de vous dire exactement à quel moment vous devriez commencer à proposer des aliments solides à votre bébé, et renseignez-vous sur la manière d’aborder cette étape importante, qui vous permettra peut-être d’établir une toute nouvelle routine d’alimentation.

  1. Société canadienne de pédiatrie, Brochure L’alimentation de votre bébé jusqu’à un an (https://www.soinsdenosenfants.cps.ca/handouts/feeding_your_baby_in_the_first_year
  2. https://www.enfamil.ca/fr/des-articles/ne-pas-donner-le-sein-c-est-possible-et-voici-pourquoi
  3. American Academy of Pediatrics, How Often to Breastfeed (https://www.healthychildren.org/English/ages-stages/baby/breastfeeding/Pages/How-Often-to-Breastfeed.aspx)
  4. Société canadienne de pédiatrie, Brochure L’allaitement (https://www.soinsdenosenfants.cps.ca/handouts/breastfeeding)
  5. https://www.enfamil.ca/fr/articles/comment-savoir-si-bebe-allaite-est-assez-nourri
  6. American Academy of Pediatrics, Amount and Schedule of Formula Feedings (https://www.healthychildren.org/English/ages-stages/baby/feeding-nutrition/Pages/Amount-and-Schedule-of-Formula-Feedings.aspx)
  7. https://www.enfamil.ca/fr/articles/quelle-quantite-donner-a-mon-bebe
  8. https://www.enfamil.ca/fr/articles/systeme-digestif-de-votre-bebe-introduir-la-nourriture-solide