Image 01

Alors que l'état de votre bébé s'améliore à l'USIN, vous seule pouvez lui donner toute l'attention et tout l'amour dont il a besoin.

Votre amour et tout contact physique que vous pouvez lui offrir sont aussi essentiels pour le bien-être de votre bébé prématuré que la nourriture, la chaleur et l'oxygène qui sont nécessaires à sa survie.

Voici certaines situations que vous pourriez observer ou vivre à l'USIN.

Lors de votre toute première visite, votre bébé pourrait sembler différent de ce à quoi vous vous attendiez ou de ce que vous vous rappeliez.

Vous pourriez être choquée de voir à quel point votre bébé semble petit et sans défense. Vous pourriez ressentir un besoin pressant de le protéger. Vous pourriez même avoir envie de pleurer, et c'est normal. Vous pouvez pleurer. Tous ceux qui prennent soin de votre bébé comprendront. Le personnel de l'USIN aide tous les jours des parents dans la même situation que vous.

Vous pourriez voir des professionnels de la santé et de nombreux appareils qui ne vous sont pas familiers.

Bien qu'à première vue, certains de ces appareils semblent intimidants ou effrayants, chacun d'eux est très important pour le rétablissement de votre bébé. Dans l'article « Introduction au matériel utilisé à l'unité de soins intensifs néonatals », vous en apprendrez davantage sur certains des appareils que vous pourriez observer.

L'USIN est un endroit très occupé : lors d'une visite, renseignez-vous sur les règlements et les heures de visite à respecter.

Le personnel de l'USIN peut vous indiquer les meilleurs moments pour visiter votre bébé. Vos visites seront également beaucoup plus agréables si elles coïncident avec les périodes d'éveil naturelles de votre bébé. Celles-ci peuvent toutefois s'avérer plutôt rares chez un bébé très petit ou malade. Gardez en tête que vos premières interactions pourraient être limitées.

Alors que votre bébé grandit, ses périodes d'éveil se prolongeront et sa tolérance à la stimulation sera accrue.

Vous pourriez vouloir planifier vos visites pour qu'elles coïncident avec l'heure de la tétée. Votre bébé sera probablement plus éveillé pendant ces moments, et il commencera à établir une relation entre les heures de repas et votre présence.

Rappelez-vous, votre bébé prématuré, comme toute autre personne, peut avoir de bons et de mauvais jours.

Puisque son système nerveux est en plein développement, ce qui peut réconforter votre bébé un jour pourrait avoir l'effet inverse le lendemain. Votre bébé pourrait ne pas tolérer d'être stimulé de plusieurs façons à la fois. Il pourrait seulement supporter qu'on lui touche, qu'on lui parle ou qu'on le regarde, mais pas les trois à la fois. Tous les bébés prématurés sont différents. Alors qu'un bébé peut adorer se faire bercer pendant des heures, un autre peut ne pas supporter le moindre contact. Ne vous inquiétez pas, le personnel de l'USIN saura vous suggérer quand et comment toucher ou tenir votre bébé.

Pendant vos visites, vos infirmières à l'USIN pourraient vous demander de revêtir une chemise d'hôpital et de laver vos mains d'une manière spéciale pour prévenir la transmission de germes à votre bébé.

Elles pourraient également vous demander de ne pas porter de bagues ou d'autres bijoux. Ainsi, ces personnes s'assurent que votre bébé reçoit les meilleurs soins possible.

Si votre bébé doit rester à l'USIN pendant une longue période, et que vous avez d'autres enfants qui souhaitent voir le nouveau bébé, discutez avec le personnel de l'USIN à propos d'une visite familiale.

Le personnel fera son possible pour que l'ensemble de votre famille participe aux soins de votre bébé. Bon nombre d'hôpitaux permettent la visite des frères et sœurs. Parfois, ces visites ont lieu à un jour précis de la semaine. Vous pouvez également encourager vos enfants plus âgés à faire un coloriage ou un dessin à laisser à l'USIN pour le bébé. En apportant ou en envoyant un cadeau au bébé, ils se sentiront plus proches de lui jusqu'à ce qu'il revienne à la maison. Certaines familles enregistrent des chansons ou des histoires pour le bébé, afin qu'il puisse être réconforté par des voix familières.

Le séjour de votre bébé à l'USIN peut être un moment éprouvant et stressant pour toute la famille. Rappelez-vous que cela ne durera pas. Votre bébé va de mieux en mieux chaque jour. Visitez votre bébé le plus souvent possible. Votre amour constitue le meilleur traitement qui soit.