Vous pouvez stimuler le développement stupéfiant de votre bébé. En plus de lui offrir une bonne nutrition, de nombreuses activités simples de la vie courante au cours desquelles vous lui dispensez de l’amour et des soins l’aideront à grandir et à apprendre. 

Fonctions cognitives

Appelez-le.

Essayez de dire le nom de votre bébé juste avant d’entrer dans la pièce où il se trouve. Il se tournera pour voir d’où provient votre voix, maintenant qu’il connaît son propre nom. 

Jouez à ramasser.

Lorsque votre bébé laisse tomber un jouet, ramassez-le et redonnez-lui. Vous serez peut être lassée après la sixième ou septième fois, mais pour votre bébé, il s’agit d’une activité hilarante et éducative qui lui enseigne le concept de relation de cause à effet. 

Assurez de la nouveauté.

Continuez à échanger les jouets de votre bébé à des intervalles de quelques jours afin qu’il ait toujours quelque chose d’amusant à explorer. Évidemment, il n’est pas nécessaire d’offrir des jouets neufs chaque fois; une simple rotation suffit. Essayez des jouets qui sont assez mous pour être facilement agrippés (comme des peluches), des jouets musicaux (comme des cloches ou des tambourins, tant qu’aucune petite pièce ne risque de se détacher), des balles souples, des jouets en forme de cubes (qu’il pourra peut-être maintenant saisir) et des jouets offrant une variété de textures. Les blocs et les anneaux constituent également de bons choix. 

Faites des grimaces dans le miroir.

Tenez votre bébé devant un miroir et faites des mimiques amusantes. Voyez s’il essaie de toucher votre reflet dans le miroir ou s’il réalise maintenant que le reflet représente votre visage. Les jeux de miroirs permettent à votre enfant de comprendre les relations spatiales. 

Fonctions motrices

Prenez le plancher.

Chaque jour, prévoyez du temps où votre bébé pourra jouer assis ou couché, se retourner ou s’amuser sur le plancher avec des jouets ou en votre compagnie. Pour plus de sécurité, vous pouvez utiliser un parc de jeu. 

Donnez-lui objectifs.

Lorsque votre bébé est sur le ventre, placez un jouet fascinant légèrement hors de sa portée pour l’encourager à se retourner ou même à essayer d’avancer vers l’objet. Vous pouvez également placer un jouet devant votre bébé lorsqu’il est assis et soutenu en position de grenouille ou qu’il est capable de se tenir assis seul. Cette pratique l’encourage à essayer d’atteindre le jouet d’une main, ce qui améliore son équilibre. Placez des coussins autour de lui au cas où il basculerait. 

Jouez à la balle.

Placez quelques balles sans danger pour les enfants sur un petit miroir incassable que votre bébé peut atteindre. Il sera fasciné par le mouvement et les reflets tout en apprenant à atteindre des objets et à rester en équilibre. 

Jeux d’eau.

Si votre bébé peut se tenir assis seul, installez-le dans une baignoire remplie de quelques pouces d’eau. Il pourra s’exercer à rester assis et l’eau sera une source de distraction (sous votre supervision constante, évidemment). 

Communication

Parlez à votre bébé souvent.

Utilisez des intonations vocales et des expressions faciales exagérées pour capter l’attention de votre bébé. 

Nommez les objets et les actions.

Chien, cuillère, bain, conduire, manger : votre bébé commence à associer certains sons et mots avec des gens, des objets et des événements, même s’il ne sait pas encore s’exprimer par des mots. 

Répondez au babillage de votre bébé.

Utilisez les mots qu’il tente de prononcer, mais faites-le d’un ton neutre, sans avoir l’air de le corriger. Par exemple, s’il dit « ba-ba », vous pouvez lui montrer une photo d’un bébé et dire « bébé. » 

Continuez à lire.

Votre bébé raffole des livres aux pages en carton qui contiennent des illustrations simples et colorées.

Enseignez à votre bébé quelques signes.

Une méthode de communication efficace souvent utilisée par les bébés consiste à pointer du doigt, mais le langage des signes peut également encourager la conversation et atténuer certaines frustrations. 

Interactions sociales

Laissez votre bébé se réconforter lui-même.

Pour ce faire, il peut utiliser ses doigts, son pouce ou une sucette. Il est important qu’il développe des façons de se réconforter qui lui seront utiles lorsqu’il se trouvera dans une situation non familière ou qu’il sera séparé de vous. 

Continuez à noter les préférences et les aversions de votre bébé.

Essayez d’intégrer des choses qui lui procurent du plaisir à ses jeux et ses autres interactions. 

Adoptez des rituels apaisants au coucher.

Grâce à ces rituels, votre bébé apprendra à se calmer et à s’endormir seul. Par exemple, après ses repas, chantez d’une voix plus douce avant de le mettre au lit pour faire une sieste. Placez-le dans son lit pendant qu’il est encore éveillé, mais somnolent, et tapotez-lui le dos (offrez-lui une sucette s’il utilise une) pour l’aider à d’endormir.