Image 01

Obtenez des conseils pratiques sur la façon de faire varier le régime alimentaire de votre bébé ainsi que les goûts des aliments.

Après l'introduction et l'acceptation d'aliments riches en fer, il est temps de faire varier le régime alimentaire de votre bébé et de lui faire goûter d'autres aliments, y compris des fruits et des légumes.

Conseils sur l'ajout de nouveaux aliments

  • Donnez un nouvel aliment à votre bébé lorsque celui-ci est de bonne humeur et qu'il a faim. Faites-le au petit déjeuner ou au déjeuner, lorsque votre bébé est moins susceptible d'être irritable. Vous pourrez ainsi observer votre bébé tout au long de la journée et vérifier si des problèmes surviennent.
  • Si votre bébé n'aime pas un nouvel aliment la première fois, essayez de lui donner de nouveau cet aliment un autre jour. Il est possible qu'il doive manger de nombreuses fois un aliment avant de l'aimer.
  • Ne donnez pas de miel à votre bébé avant l'âge de 1 an pour prévenir tout risque d'empoisonnement alimentaire (botulisme).

Allergies

  • Donnez-lui un nouvel aliment à la fois, puis attendez de 3 à 5 jours avant de lui en donner un autre. Ainsi, si votre bébé présente une réaction allergique (par exemple une éruption cutanée, des vomissements ou de la diarrhée), vous pourrez plus facilement mettre le doigt sur l'aliment responsable.
  • Votre bébé est plus susceptible de présenter une allergie à un aliment si la mère ou le père, les deux parents ou encore, les frères ou les sœurs ont des allergies ou sont atteints d'eczéma ou d'asthme. S'il y a des antécédents familiaux d'allergies, parlez-en au médecin de votre bébé. Il vous conseillera peut-être d'attendre que votre bébé soit un peu plus âgé avant d'introduire certains aliments.
  • S'il n'y a pas d'antécédents d'allergies, vous n'avez pas à attendre avant d'introduire des aliments.

Fruits et légumes

  • Offrez un nouveau fruit ou un nouveau légume à la fois.
  • Généralement, on donne d'abord des légumes et des fruits doux, comme les carottes, les courges, les patates douces, les pois, les haricots jaunes ou verts, les pommes, les abricots, les prunes, les pêches, les poires ou les avocats, avant de passer aux légumes qui ont un goût plus prononcé, comme le brocoli, le chou-fleur, le chou de Bruxelles ou le chou. Bien entendu, il est préférable de suivre les habitudes alimentaires familiales.
  • Lavez et pelez les fruits et les légumes frais, en prenant soin de retirer le noyau ou les pépins, avant d'en donner à votre bébé.
  • Donnez-lui des légumes et des fruits cuits et réduits en purée.
  • Pour ce qui est des bananes, de la papaye, de l'avocat, des mangues, du melon et des fruits en conserve (dans du jus), vous n'avez qu'à les réduire en purée, sans les faire cuire.
  • La compote de pommes non sucrée peut être servie telle quelle.
  • Si vous avez l'habitude de donner des fruits en pot à votre bébé, évitez les « desserts aux fruits », qui contiennent beaucoup de sucre.

Jus et autres boissons

  • Le lait maternel ou la préparation pour nourrissons constitue une quantité suffisante de liquide pour votre bébé.
  • À l'âge de 6 mois, si votre bébé semble avoir soif, vous pouvez lui donner de l'eau froide du robinet, de l'eau de puits (qui a été analysée et qui est potable) ou de l'eau embouteillée (sauf de l'eau gazéifiée ou minérale) dans une tasse.
  • Votre bébé n'a pas besoin de boire du jus de fruits, mais si vous décidez de lui en donner, attendez qu'il ait 6 mois et limitez sa consommation entre 120 et 180 mL (4 à 6 oz) par jour. En trop grande quantité, les jus peuvent causer la diarrhée et la carie infantile précoce. Cela peut également avoir pour effet de remplir le petit estomac de votre bébé et de diminuer son appétit pour des aliments plus nutritifs.
  • Offrez du jus à votre bébé dans une tasse, et non dans un biberon, avec un repas ou une collation.
  • Donnez-lui du jus de fruits pur à 100 %, pasteurisé et non sucré. Vous n'êtes pas obligée d'acheter du jus conçu spécialement pour les bébés.
  • Évitez les boissons, les punchs et les cocktails aux fruits, les cristaux pour boisson aux fruits et les mélanges de jus de fruits. Ils contiennent beaucoup de sucre et peu de jus de fruits.
  • N'offrez pas de boissons gazeuses, de boissons pour sportifs ou de tisane à votre bébé.

Aliments à manger avec les doigts

  • À l'âge de 9 à 12 mois, votre bébé sera capable de saisir de petits aliments, de les porter à sa bouche et de les mastiquer. L'acquisition de cette nouvelle compétence lui donne un sentiment d'indépendance. Laissez votre bébé ramasser certains aliments et se nourrir lui-même, mais continuez à le nourrir à la cuillère pour vous assurer qu'ils reçoit un apport nutritionnel adéquat.
  • Servez-lui des aliments en gros morceaux qu'il peut tenir dans ses mains (un craquelin ou le quart d'une rôtie sans beurre) ou en petits morceaux qu'il peut saisir (de la taille d'un pois).
  • Augmentez graduellement la variété et la texture des aliments.
  • Lorsque votre bébé mange une variété d'aliments solides, donnez-lui du lait maternel ou une préparation pour nourrissons après le repas.

Vers l'âge de 1 an, votre bébé devrait manger de nombreux aliments tendres des quatre groupes alimentaires et boire de l'eau ou du lait dans une tasse.

Suggestions d'aliments tendres qui peuvent être réduits en purée, râpés ou coupés en très petits morceaux :

  • Soupes
  • Pâtes au fromage
  • Sauce aux tomates ou à la viande
  • Ragoûts
  • Haricots cuits
  • Couscous
  • Riz
  • Nouilles
  • Chili doux
  • Pâté chinois
  • Pain de viande