Du sein au biberon : quelques conseils pour une transition harmonieuse

Vous pouvez aider votre bébé allaité à accepter plus facilement le biberon. Voici comment :

Même si votre bébé est actuellement allaité, à un certain moment, vous voudrez peut-être passer à une préparation ou compléter son alimentation avec un biberon. Il est possible que la transition d’une méthode à l’autre ne se fasse pas automatiquement. Tout d’abord, le sein humain et les tétines fabriquées en usine n’ont pas la même odeur et procurent des sensations différentes. De plus, le type de succion nécessaire diffère légèrement. Surtout, cette méthode est différente de ce qu’il a connu jusqu’à maintenant.

Toutefois, les conseils suivants peuvent faciliter la transition.

Choisissez un moment où votre bébé est réceptif.

Essayez de lui présenter le biberon environ une heure après un boire, avant qu’il ne soit désespérément affamé. Il pourra alors mieux à se concentrer sur le biberon et sera plus disposé à l’essayer.  Il est préférable de ne pas introduire le biberon au cours de la dernière tétée de la journée, car les bébés ont tendance à être plus attachés à cette tétée en particulier.

Trouvez le matériel qui convient.

Il existe une multitude de biberons et de tétines sur le marché. Il est possible que vous ayez à faire quelques tests pour trouver ceux qui conviennent à votre bébé. Sur le plan de la forme, aucune tétine n’est « meilleure » que les autres. Assurez-vous que l’ouverture n’est pas trop grande, pour éviter que votre bébé n’ait des haut-le-cœur ou recrache le lait. Par contre, si l’ouverture est trop petite, il devra travailler très fort pour en extraire le liquide.

Essayez un autre messager.

Votre bébé peut être plus ouvert si le biberon lui est offert par une autre personne qui n’a pas la même odeur que vous (ou que votre lait maternel), comme votre partenaire, une grand-mère ou une autre personne qui lui dispense des soins. À ce moment, essayez de rester hors de sa vue.

Offrez un échantillon.

Si vous exprimez votre lait pour le donner au biberon, essayez de mettre un peu de lait sur les lèvres de votre bébé afin qu’il puisse voir qu’il s’agit de la même substance. Certaines mères commencent en tirant leur lait pour l’offrir au biberon, ou même, mélangent leur lait à la préparation, ce qui aide la bébé à s’ajuster à cette nouvelle méthode avant de passer à la préparation.

Soyez à l’affût des signes de frustration.

La session au biberon ne se déroule pas très bien? Il est préférable d’arrêter avant d’atteindre le point de frustration. Votre bébé risque de devenir de plus en plus irritable et de refuser de boire, ce qui pourrait l’amener à associer la nouvelle méthode à des sentiments négatifs. Il est préférable de réessayer plus tard.

Surveillez votre bébé.

Lorsqu’il boit au biberon, donnez-lui la possibilité de faire une pause et de recommencer, comme vous le faisiez lorsqu’il buvait au sein.  Cela l’aidera à prendre conscience que les deux processus sont comparables. Soyez à l’affût des signes que votre bébé est rassasié (comme tourner la tête sur le côté), puisque vous ne pourrez le déterminer aussi facilement que lorsque vous allaitiez.

Donnez de l’amour.

Les boires au biberon et l’allaitement ont ceci de commun qu’ils offrent tous deux une occasion de se faire des câlins et de se détendre. Nourrissez votre bébé au biberon comme vous le faisiez au sein, c’est-à-dire en établissant de nombreux contacts visuels et peau à peau et en manifestant beaucoup d’affection.