Conseils nutritionnels pour un corps post-partum en santé
Nutrition Tips for a Healthy Postpartum Body

La perte de poids est souvent une préoccupation pour les femmes qui viennent d’accoucher. Mais avant d’aborder ce sujet, reconnaissons que l’accouchement est un véritable exploit, alors donnez-vous un peu de crédit et allez-y doucement, vous venez littéralement de mettre au monde un autre humain. Wow !

Combien de temps faudra-t-il à mon corps pour retrouver sa taille naturelle ?

Lors de l’accouchement, il y a une certaine quantité de poids associée au bébé, au liquide amniotique et au placenta. Combinés, cela représente environ 5-6 kg (12-13 lb), qui sera naturellement perdu pendant la naissance. Gardez également à l’esprit que cela peut prendre environ 6 semaines pour que votre corps revienne lentement à la normale, ce qui comprend le rétrécissement de l’utérus, la réduction du volume sanguin à des valeurs régulières et pour que le gonflement global descende. Quant au reste du poids qui a été pris pendant la grossesse, lent et stable est votre meilleure ligne de conduite pour revenir à votre poids prénatal. Viser 1-2 kg (2-4 lb) de perte de poids par mois serait un objectif raisonnable. Enfin, ne soyez pas trop dur avec vous-même, il a fallu 9 mois pour gagner ce poids, il est logique que cela prenne un certain temps pour le perdre.

Dois-je commencer un régime ?

Une alimentation restrictive pourrait ne pas être la meilleure idée après l’accouchement. Comme vous le savez sans doute, votre énergie est une chose précieuse pendant les premières semaines et les premiers mois et limiter votre apport calorique peut réduire votre niveau d’énergie.

Au lieu de cela, écoutez votre corps, vos signes de faim et de satiété. Ceci étant dit, il est également compréhensible que parfois, parce que vous êtes occupé et fatigué, vous ne remarquiez pas ces signaux de faim.  N’oubliez pas que la nourriture est votre principale source d’énergie, alors essayez de ne pas sauter les repas.

Pourquoi ne pas garder quelques trucs faciles à faire lorsque vous êtes trop fatigué pour cuisiner ? Par exemple, lorsque vous cuisinez, essayez de doubler la quantité afin que vous puissiez congeler les restes pendant des jours plus difficiles. Vous pouvez également garder des collations pratiques disponibles en tout temps, par exemple, couper les légumes afin d’en avoir toujours à portée de main; ajouter un peu de houmous pour ajouter des protéines. Le yogourt est un autre produit facile à conserver au réfrigérateur; ajoutez des noix, des graines et des baies et vous aurez un petit-déjeuner ou une collation facile et savoureuse.

Souhaitez-vous plus de conseils ?  Les diététistes sont les experts en alimentation et nutrition et peuvent certainement travailler avec vous pour vous assurer que vous obtenez toute la nutrition dont vous avez besoin.

Conseils et astuces utiles !

La variété est la clé !

Assurez-vous de manger une grande variété d’aliments des trois principaux groupes alimentaires : fruits et légumes, aliments protéinés et grains entiers. Chaque groupe d’aliments fournit des nutriments importants qui peuvent être essentiels pour votre corps et sa fonction.

  1. Essayez d’inclure des aliments à grains entiers aussi souvent que possible, comme le pain de blé entier, le riz brun, le quinoa, l’avoine, l’orge, les pâtes à grains entiers, le maïs soufflé, etc.
  2. Visez à ce que la moitié de votre assiette contienne des fruits et/ou des légumes
  3. Envisagez de manger à la maison plus souvent que de sortir
  4. Considérez les aliments qui sont moins transformés et qui contiennent moins de sel, de sucres ajoutés et/ou de graisses trans 
  5. Prenez votre temps pour manger, profiter de votre nourriture et être consciente de vos signes de faim et de plénitude
  6. Choisissez de l’eau plus souvent que les boissons sucrées comme le jus ou des boissons gazeuses