Lorsque leur bébé atteint l’âge de 6 mois, les parents commencent à entendre des opinions contradictoires sur son alimentation. Les lignes directrices d’experts recommandent que les bébés soient nourris exclusivement de lait maternel ou de préparation pour nourrissons (ou d’une combinaison des deux) jusqu’à l’âge de 6 mois. Une fois que votre bébé est prêt sur le plan du développement et commence à manger des aliments solides, c’est à ce moment que tout le monde y va de sa propre théorie sur la façon de les introduire. Voici ce que les experts en nutrition des nourrissons veulent que vous sachiez. 

Les céréales n’ont pas leur place dans un biberon. 

Bien que les céréales pour nourrissons puissent ressembler davantage à une bouillie liquide qu’à de vraies céréales, il y a un risque d’étouffement si vous tentez de les faire boire à votre bébé. Utilisez plutôt une petite cuillère et un bol et offrez-les à votre bébé lorsqu’il est assis droit, dans une chaise haute ou dans un autre type de siège approprié.  

Il n’est pas nécessaire d’introduire les nouveaux aliments dans un ordre précis. 

Les experts recommandent la viande et les substituts de viande riches en fer ainsi que les céréales enrichies de fer comme premiers aliments complémentaires.  Les céréales pour nourrissons mélangées à du lait maternel ou à une préparation pour nourrissons, qui ont un goût familier pour votre bébé et sont plus faciles à avaler, seront probablement mieux acceptées. 

Toutefois, il est important de n’introduire qu’un seul nouvel aliment à la fois. 

Attendez au moins quatre jours avant d’en essayer un autre. Ainsi, vous pouvez voir si votre bébé présente une réaction négative ou allergique.  

Visez la variété.

Votre aversion pour certains aliments n’est pas une raison pour ne pas les servir à votre bébé. Une fois qu’il aura goûté à une variété d’aliments solides, son alimentation devra comprendre des aliments des quatre groupes alimentaires, ce qui lui procurera les vitamines, les minéraux et les autres nutriments dont il a besoin. 

Le lait maternel et les préparations pour nourrissons (ou une combinaison des deux) devraient être les seuls laits consommés au cours des 9 premiers mois. En plus d’être faciles à digérer, ces laits contiennent les nutriments dont votre bébé a besoin, y compris les bons gras.